Accueil‎ > ‎Tout 2012‎ > ‎

2012-L'éducation, c'est ce qu'il reste quand on a tout perdu.

publié le 29 mars 2012 à 01:10 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 10 févr. 2016 à 09:43 ]
Même si nous le savons tous, il est bon de rappeler que la pratique de l'aviron en club permet d'acquérir un capital physique nettement supérieur à la moyenne.

Mais ce que l'on dit moins, et pourtant s'avère être le principal atout de notre sport, est que la pratique de l’aviron en club inculque de solides valeurs morales et constitue une source d’éducation et de formation pour entrer dans la vie.

Le respect de l'élément sur .lequel nous évoluons, des règles de sécurité qui en découlent, du matériel utilisé, la combativité, le dépassement de soi, la remise en cause permanente, la gestion de son temps, la fraternité dans l’effort, etc…. permettent de construire un citoyen équilibré.J'ai ,très tôt, remarqué l'humilité et le profond respect qu'ont les rameurs envers leurs équipiers, leurs adversaires et les arbitres.

Selon un sondage BVA réalisé en juin 2011 pour France Info, 58% des Français considèrent que l'éducation est la priorité pour l'avenir de leurs enfants.

Tout porte à penser qu'en poussant les portes d'un club d'aviron, les parents font le bon choix concernant l'éducation et l'avenir de leur progéniture.

L'équipe de France d'aviron est, à ce titre, un bon exemple, puisque chaque année 65% à 70%de ses membres engagés aux championnats du monde seniors, ont au minimum un niveau bac+3. Le 4 de couple vice-champion du monde 2007, avec 4 ingénieurs à son bord, illustre fort bien le potentiel et l'état d'esprit de ces sportifs, qui veulent réussir dans l'univers de l'entreprise.

Quelque soit son niveau de pratique, l'aviron est une école de vie !

Soyez en fier et faites le savoir
 

Bertrand VECTEN
Président de l’AIA
Editorial paru dans notre périodique "La Dénage"