Accueil‎ > ‎Histoires vécues‎ > ‎

André SALES

publié le 17 mai 2011 à 08:25 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 20 mai 2011 à 06:28 ]
De l’aviron à la haute université André Sales fait partie de cette catégorie d’internationaux d’aviron qui présentent un beau palmarès dans notre sport, sans pour autant avoir atteint la célébrité d’un titre suprême, mais ce sont des références pour ceux qui veulent donner un sens à leur vie, car l’aviron lui a permis de se construire pour aborder une vie universitaire digne des plus belles réalisations en ce domaine.

André, né en 1938 à Paris, sociétaire de la Société Nautique du Perreux, fut champion de France en 1956 et international en huit aux championnats d’Europe de 1959 à Mâcon. Il fut, en 2 barré, le coéquipier de Joseph Moroni dont la réputation dans les années 1960 n’est plus à faire. Si certains parents sont confrontés au terrible choix entre les études et le sport de haut niveau, André apporte la preuve que tout est question de gestion de son temps. En effet parallèlement à son engagement sportif, André va s’investir dans des études de haut niveau avec un grand succès.

Successivement, diplômé docteur es sciences physiques, professeur d’université à Paris V, il fonde le laboratoire de physique nucléaire, ensuite avec le professeur Cossard de l’université d’Orsay il crée le premier four solaire qui sera repris ensuite par EDF. Avec le professeur Perrin il participe à la création des images scanners par ultra sons. Il crée un groupe télémédecine pour la surveillance des patients à distance.

Sur la fin de sa carrière professionnelle il met en place le réseau PAPAI qui est un programme d’aide aux personnes âgées isolées.

Si notre sport est souvent considéré comme un sport de grande noblesse, ce sont des André Sales qui en justifient le compliment.

Alain Bouffard
Barreur de l’équipe de France dans les années 1960 - Trésorier de l'AIA
Comments