Accueil‎ > ‎Histoires vécues‎ > ‎

Les trois mousquetaires

publié le 22 août 2010 à 12:08 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 22 janv. 2012 à 05:30 ]
 
En 1960, l’aviron français a effectué sa grande mutation.

Les 3 mousquetaires Pierre Sauvestre, Jean Tarcher et Ernest Cherrier o­nt créé une équipe de France composée d’une sélection d’individualités et non d’équipages de clubs. Jamais auparavant cette idée n’était parvenue aux dirigeants de notre fédération qui préféraient défendre soit leur club, soit leur région sans concevoir cette nécessité. Nous nous sommes donc retrouvés entre arcachonnais, lyonnais, nantais, parisiens, marseillais, troyens, libournais, rouennais, savoyards pour nous fondre dans cette nouvelle équipe.

Un double, un quatre barré, un quatre sans barreur, un huit o­nt été les bateaux phare de cette courte période, (1960/1962) ; mais ce qui est étonnant, c’est que ce groupe soit resté très lié dans l’amitié, dans le plaisir de se retrouver sans pour autant revivre son passé, simplement pour être ensemble.

Tous les deux ans, depuis 1972, nous nous réunissons pour découvrir les beautés du lac du Bourget mais aussi Evian, Marseille, Nantes Arcachon, Libourne, Troyes, Paris. Ces week-ends de retrouvailles o­nt été sportifs et festifs les premières années, moins sportifs les suivantes, mais toujours dans une franche rigolade entre des bains un peu forcés pour certains et des soirées dansantes autour d’une bonne table et de bons vins que sélectionnaient les organisateurs de la soirée.

Il n’est pas rare que certain dimanche matin o­n se retrouve le « cul » dans un bateau, non pas pour un 2 000 mètres mais pour faire quelques bouillons dans l’eau afin de nous prouver que notre prise d’eau n’a pas complètement disparue !

Amitié sportive


Les femmes participent à nos joies. Elles font partie de l’équipe. Elles nous organisent à chaque fois le déjeuner du dimanche et elles savent créer pour nous des plats régionaux et des desserts colossaux. Comme elles o­nt partagé nos succès et nos défaites, elles partagent aujourd’hui nos week-ends d’amitié.
Pour recevoir nos invités, chacun d’entre nous anime ces rencontres. L’exceptionnalité de ce trajet sur une quarantaine d’année est le fruit de l’amitié sportive. Les différents stages que nous avions fait nous avaient appris à nous connaître et à nous apprécier. Restent aujourd’hui encore très présents nos amis disparus : nos 3 mousquetaires, Gaston Mercier et sa femme Rolande, Jean-Pierre Drivet, Georges Morel, Guy Nosbaum, Michel Viaud, tous incontournables dans la rigolade, participent encore dans nos coeurs à ces instants qui nous rapprochent. L’effort de chacun d’être présent pour ces retrouvailles est le gage de l’estime qui nous unit.

Les bateaux aux JO de Rome 1960

   4+ Médaille d’argent : Guy Nosbaum (Marne), Claude Martin (Marne), Jacques Morel (Arcachon), Robert Dumontois (Lyon), Barreur Jean-Claude Klein (Marne)

   2X 4ème : René Duhamel (Rouen), Bernard Monnereau (Rouen)

   8+ 4ème : Christian Puibaraud (BS), Jean-Louis Bellet (BS), Bernard Meynadier (Libourne), Joseph Moroni (Le Perreux), Emile Clerc (Evian), Gaston Mercier (Encou), Jean Ledoux (BS), Michel Viaud (CA Nantes), Barreur Alain Bouffard (CA Nantes)
   (toujours meilleure performance dans ce bateau)

1er Championnat du Monde Lucerne 1962 (tous les bateaux médaillés) :

   4+ Médaille d’argent : Jean Ledoux, Emile Clerc, André Sloth (BS), Pierre Maddaloni (Marseille), barreur Alain Bouffard

   4- Médaille d’argent : André Fevret (Troyes), Philippe Malivoir (Troyes), Roger Chatelain (Chambéry), Jean-Pierre Drivet (Chambéry)



   2X Champions du Monde : René Duhamel, Bernard Monnereau (Rouen)

   8+ Médaille de bronze : Christian Puibaraud, Jean-Louis Bellet, Jacques Morel, Joseph Moroni, Robert Dumontois, Georges Morel, Bernard Meynadier, Michel Viaud, barreur Alain Bouffard.

Jean-Louis BELLET Alain BOUFFARD
 
Note : Extrait de la dénage N°3 publiée en mai 2005

Transmis par www.rameurs-tricolores Actif Dimanche 24 Février 2008 - 17:18
Comments