2014-Coupe du monde transocéanique, quelques nouvelles...

publié le 4 déc. 2014 à 01:25 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 9 févr. 2016 à 05:05 ]
Patrick Favre, recordman de France avec le médaillé olympique Julien Bahain de la traversée de l'Atlantique Sud à la rame en double (2013), donne des nouvelles de la formation de 2 équipages pour traverser l'Atlantique à la rame au début et à la fin 2016 (*).

Une cinquantaine de personnes ont répondu à l'appel lancé à partir d'Aout 2014 pour participer à la première Coupe du Monde d'aviron océanique. Un premier week-end le 11 et 12 Octobre dernier en région parisienne a permis de retenir 11 personnes (8 ou 9 titulaires et des remplaçants) pour une traversée début 2016 entre le Sénégal et le Brésil. Profil des équipiers : sportif et motivation maximale (18 à 49 ans).  6 hommes et 5 femmes.
Pour la Coupe du Monde qui aura lieu fin 2016, 6 guerriers sont déjà pressenties dont 2 anciens membres de l'Equipe de France d'aviron et 2 détenteurs de record du monde d'aviron. On recherche encore 3 personnes. Le profil : sportif ou ancien sportif de haut niveau, habitué à la vie en communauté, idéalement ancien membre de l'Equipe de France d'aviron ou d'autres sports d'endurance, habitué aux efforts et pas trop long dans la salle de bains le matin !
Benjamin Fauchié (médaille de bronze aux Championnat du monde) a commencé à communiquer sur le sujet pour réunir ses premiers partenaires : http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/02/2002710-benjamin-fauchie-va-traverser-l-atlantique.html.

La formation continue à la voile lors du week-end du 6-7 décembre 2014. Un équipage de 8 rameurs va participer à une sortie en mer de nuit et dans la Manche. Pour certains, ce sera la première fois qu'ils passeront une nuit en mer. Mal de mer (pour certains), froid polaire, veille et sommeil fractionné sont au programme pour commencer à comprendre les rudiments de la navigation hauturière.
La température hivernale permettra à tous de comprendre l'importance des conditions météo en mer et son influence sur le physique et le moral.

On peut encore s'inscrire en liste d'attente pour la traversée de début 2016 (ou pour 2017) au cas où certains laisseraient tomber le projet en cours de route. Le skipper (7 traversées de l'Atlantique au compteur dont 4 à la rame) a promis que ce serait difficile. Il fera très chaud, la place sera limitée, l'effort lourd et l'intimité nulle. Si vous recherchez un bon plan pour passer un mois tranquille début 2016, ne répondez pas à cet article.

Si vous voulez donner un coup de main à ce projet et rencontrer l'équipage, RV le vendredi 5 décembre à Courbevoie. Invitation à demander à partir de www.rameocean.fr.

Exemple avec deux participantes au projet :
  • Pénélope Mercier, 30 ans, équipe de France junior d'aviron puis des moins de 23 ans, entraîneur d'aviron à la Société Nautique de la Basse-Seine (Courbevoie)
Globe 2000 : Pénélope Mercier, 30 ans, équipe de France junior d'aviron puis des moins de 23 ans, entraîneur d'aviron à la Société Nautique dela Basse-Seine (Courbevoie)                            Globe 2000 : Pénélope Mercier, 30 ans, équipe de France junior d'aviron puis des moins de 23 ans, entraîneur d'aviron à la Société Nautique dela Basse-Seine (Courbevoie) 

  •  Dolorès Desclavelière, 47 ans, rameuse de l'Aviron Marne Joinville et fondue de haute montagne, consultante indépendante.

Globe 2000 : Dolorès Desclavelière, 47 ans, rameuse de l'Aviron Marne Joinville et fondue de haute montagne, consultante indépendante.                             Globe 2000 : Dolorès Desclavelière, 47 ans, rameuse de l'Aviron Marne Joinville et fondue de haute montagne, consultante indépendante.


(*) Pour plus d'information, voir l'article publié sur notre site le 2 septembre dernier : http://www.rameurs-tricolores.fr/home/tout-2012/unequipagepourlapremierecoupedumondetrans-oceanique