Accueil‎ > ‎

Bibliothèque du rameur.

Cette rubrique a pour but de référencer les livres et autres documents parlant de notre discipline préférée et tout ce monde qui l'entoure, comme par exemple l'entrainement physiques, l'alimentation, l'approche psychologique, ou toute autre lecture nous permettant d'apprendre et de progresser.

Merci de nous apporter votre contribution en nous les signalant.
 
Vous pouvez aussi nous proposer un livre ou un article à publier avec votre avis commenté et éclairé à cette adresse email : webmaster@rameurs-tricolores.fr
 

Lecture : Noël Vandernotte. L'extraordinaire destin du plus jeune médaillé olympique

publié le 16 déc. 2015 à 06:46 par AIA Rameurs-Tricolores

http://www.atlantica.fr/livre/22010
L'incroyable histoire de Noël Vandernotte, un de nos anciens internationaux français d'aviron qui a aujourd'hui 91 ans, vient à 
paraître aux éditions Atlantica.


Noël Vandernotte, issu d’une famille de patriotes sportifs, est le plus jeune médaillé olympique de l’Histoire. Il reçoit deux médailles de bronze à Berlin en 1936 à l’âge de 12 ans en aviron.



Il entre ensuite dans la résistance sur les pas de son père en 1940 et échappe aux griffes de la Gestapo à plusieurs reprises en exhibant sa carte d’accréditation olympique. Réfugié clandestin à 17 ans à Anglet au Pays basque chez son oncle Étienne Etchebarne, il continue à pratiquer l’aviron et le basket-ball pendant l’occupation.



À 22 ans, il est champion de France d’aviron en quatre barré sous les couleurs de son club de coeur, le Cercle d’Aviron de Nantes avec trois de ses équipiers des JO de Berlin dix ans plus tôt : ses oncles Fernand et Marcel Vandernotte et le fidèle Marcel Chauvigné.



En 2015, la République lui décerne pour son action au service du sport et de la France, la Légion d’honneur ; il est âgé aujourd’hui de 91 ans.




Écrivain et journaliste, Henri Charpentier est aussi un passionné de Formule 1 et de rugby. Ancien rédacteur en chef à France Inter, il est, avec neuf ouvrages déjà parus, l’un des historiens les plus éminents de l’olympisme moderne.

Prix: 22.00 €
Format: 15x21 cm - 328 pages
Parution : 09/10/2015
ISBN: 9782758800484

Lecture : Les Grandes Heures de l'Aviron Français

publié le 17 nov. 2015 à 06:24 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 3 déc. 2015 à 00:46 ]

Lecture : Les grandes heures de l'aviron français
Ce sera un beau cadeau de Noël à offrir à votre bibliothèque de rameuse ou de rameur que cet ouvrage nous racontant avec bonheur les plus grandes heures de l'aviron français.

Marc Ventouillac, journaliste spécialiste de l'aviron dans le journal L'Equipe, s'est appuyé sur la Fédération Française d'Aviron et sur Charles Imbert, éminent international dans les années 1970 et ancien cadre technique national, pour nous faire aimer son livre.

LES GRANDES HEURES DE L’AVIRON FRANÇAIS 

Les éditions L'Equipe

120 pages, 200 photos et illustrations
Format : 23,6 x 26,4 cm - Couverture cartonnée Prix : 25 € 



Les grandes heures de l’aviron français

L’OUVRAGE

Depuis Hermann Barrelet, premier champion olympique de skiff, aux Jeux de Paris en 1900 jusqu’à la paire Azou-Delayre, vice-champion du monde en 2014, l’aviron français a écrit quelques unes des plus belles pages du sport français avec notamment 32 médailles olympiques depuis 1900.

Il a ainsi sacré quelques champions d’exception tels Michel Andrieux et Jean-Christophe Rolland, champions olympiques du deux sans barreur en 2000 ou Sébastien Vieilledent et Andrien Hardy, champions olympiques du deux de couple en 2004.

Du 30 août au 6 septembre 2015, la France accueillera les championnats du monde à Aiguebellette (Savoie). À cette occasion, L’Équipe et la Fédération Française d’Aviron publient conjointement ce beau livre richement illustré qui donnera l’occasion aux amoureux de l’aviron de revivre tous les exploits des rameurs français.

L’ AUTEUR

Spécialiste des sports olympiques, Marc Ventouillac couvre l’aviron à L’Équipe depuis vingt-cinq ans, en connait toutes les arcanes et bien entendu pratique l’aviron.

EXTRAITS

1900 PARIS - Le barreur inconnu

C’est peut-être le plus jeune champion olympique de l’histoire, mais personne ne sait comment il s’appelle. Il reste aujourd’hui encore un mystère et la seule information que l’on possède à son sujet c’est qu’il était licencié à la Société Nautique de la Basse Seine.

Cela se passait lors des premiers Jeux Olympiques de Paris, en 1900. Les Néerlandais Brandt et Kein qui faisaient figure de favoris du deux barré avaient un problème : leur barreur. Ou plutôt son poids. 60 kg sur la balance. Face à des Français qu’ils craignent par dessus tout, les Hollandais se mettent avant la finale en quête d’une personne qui ne constitue pas un trop gros handicap. Grâce au club banlieusard, ils le trouvent sous la forme d’un gamin de 33 kilos tout mouillé. C’est même trop léger et il doit embarquer avec un lest de cinq kilos placé à l’avant du bateau.

La course est serrée, mais après un départ canon, les Bataves l’emportent devant la paire Martinet-Waleff. Ils prennent le barreur dans leurs bras, posent avec lui pour la photo, et s’éloignent pour retrouver leurs proches. Ils racontent leur histoire, comment ils se sont retrouvés avec un enfant pour remplacer leur ami Hermanus Brockmann qui les a rejoints sur la berge...Un enfant, mais lequel ? Car dans la précipitation, le gamin s’est éloigné. Peut-être pour rejoindre ses parents. Les Néerlandais n’ont pas pensé à lui demander son nom, ni où il habitait. On le cherche mais en vain. Vu sa physionomie, il devait avoir une dizaine ou une douzaine d’années. En dépit des appels lancés sur le moment et dans les jours qui suivirent par les Hollandais, on ne devait jamais le retrouver. Il reste à jamais le barreur inconnu...

1984 LOS ANGELES - Le huit à sept rameurs

C’est une invention 100% française qui a marqué son temps, mais n’a duré que l’espace d’une régate: le huit à sept rameurs.
Cela s’est passé le 2 août 1984 sur le bassin olympique de Lake Casitas d’où les Bleus allaient revenir une fois de plus sans médaille malgré l’absence des pays de l’Est. Le huit tricolore disputait des repêchages a priori sans difficulté, le Chili étant promis à la dernière place. Sauf qu’après 150 mètres de course, le numéro 3 Jean-Jacques Martigne vit son aviron sortir de la dame de nage et lui échapper des mains. Martigne allait devenir un poids mort pour ses coéquipiers et tout au long de la course, on le vit se ballotter d’avant en arrière sur son siège, tentant de suivre le rythme du bateau. Un incident de course comme il en existe, sauf qu’il s’agissait en fait d’un... sabotage. La barrette de la fermeture de la dame de nage avait été limée dans sa partie terminale. Un incident semblable était advenu quelques semaines auparavant lors des Mondiaux juniors de Jönköping sans qu’on en trouve le coupable. Alerté par le DTN Bernard Bourandy, le jury de la fédération internationale se réunit aussitôt, examina l’embarcation et décida de reclasser les Français et de faire disputer la finale à sept bateaux.

Chevalier, Pons, Martigne, Taborski, Vibert-Vichet, Louvet, Lecointe, Duprat et le barreur Huguet-Balent devaient terminer sixièmes à six secondes du podium. Malgré les efforts du FBI, de la CIA, de la NSA, de la DGSE et du KGB, le coupable ne fut jamais retrouvé... 

Lecture : Nous avons lu et aimé : Ils étaient un seul homme

publié le 4 août 2014 à 09:27 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 16 déc. 2015 à 06:46 ]

L'histoire vraie de l'équipe d'aviron qui humilia Hitler

 Profitons de cet été 2014 pour découvrir cette magnifique histoire d'hommes, de rameurs, dans cette société des années 30. C'est un document sur notre sport comme rarement il nous en est proposé, mais aussi sur la société en crise de cette époque. Retrouvons les sensations, les souffrances, les moments de joie immenses et uniques que nous seuls, rameuses et rameurs, connaissons, depuis le stade du débutant jusqu'au plus haut niveau. Et pour les plus jeunes, qu'une belle leçon d'histoire de notre aviron.

A noter tout au long de ce livre de 464 pages quelques maximes intéressantes dont en voici quelques extraits :
"C'est difficile d'aller vraiment vite en bateau. L'ennemi, bien sûr, c'est la résistance de l'eau, puisqu'il faut en déplacer une quantité égale au poids cumulé des rameurs et de la coque, mais c'est justement l'eau qui nous porte et cette ennemie est aussi notre amie. C'est le paradoxe de la vie : les mêmes problèmes que l'on doit surmonter sont aussi ceux qui nous permettent d'avancer et qui nous rendent plus fort une fois qu'ils sont derrière nous." [Lettre de Georges Pocock à C. Leverich Brett]

"De tous les sports, c'est peut-être l'aviron qui est le plus rude. Une fois que la course a démarré, il n'y a pas de temps mort, pas de remplacement [d'un rameur par un autre]. L'aviron qui pousse l'endurance humaine jusqu'à ses limites. L’entraîneur doit donc inculquer les secrets de cette singulière résistance, celle qui repose dans la tête, dans le cœur, dans le corps." [George Pocock] 

Auteur : Daniel James Brown
Editeur : Editions La Librairie Vuibert

Descriptif

Seattle, années 1930, Joe Rantz est l’un des sportifs les plus prometteurs du programme d’aviron de l’université. Abandonné à son sort par sa famille, il ne peut poursuivre ses études qu'à condition de briller dans une des équipes du campus. Ce sera l'aviron, un sport où seul l’effort collectif compte, un sport qui fera de lui un adulte.
Course après course, sous l’impulsion d’un entraîneur aussi secret que déterminé et grâce aux conseils d’un Anglais excentrique, les neuf rameurs de l’équipe surmonteront tous les obstacles jusqu’à la consécration aux jeux Olympiques de 1936, sous les yeux mêmes de Hitler et devant les caméras de Leni Riefenstahl.
Cette histoire authentique de jeunes garçons qui sont allés à l'encontre de leur destin est aussi une fantastique évocation de l’époque. Entre l'Ouest américain encore sauvage et un Berlin remodelé par la propagande nazie, Daniel James Brown rend avec justesse ce que fut la Grande Dépression pour des millions de gens.
Récit captivant mené d’une main de maître, Ils étaient un seul homme parle de courage et de dépassement de soi, de la force de la fraternité contre la barbarie des temps.




Lecture : Le sport, c'est bien plus que du sport

publié le 17 avr. 2013 à 09:55 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 9 juin 2013 à 11:05 ]

Denis Masseglia, membre éminent de notre association et actuel président du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) depuis 4 ans vient d'être ré-élu à sa propre succession cette année.
 
Il vient de publier un livre d'entretien co-écrit avec Pascal Boniface et intitulé "Le sport, c'est bien plus que du sport". Ce livre décrit en détail son projet associé à cette candidature.
Denis Masseglia, président du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) est candidat à sa propre succession. Il vient de publier un livre d'entretien co-écrit avec Pascal Boniface et intitulé "Le sport, c'est bien plus que du sport"  (édition Éditeur : Jean-Claude Gawsewitch)
 
 
Argumentaire de l'éditeur Jean-Claude Gawsewitch :
 
Le sport, un enjeu d’avenir pour la France Aux yeux du grand public, les compétitions médiatisées comme les J.O., la Coupe du monde de football, le Tour de France, Roland-Garros sont autant d’expressions qui symbolisent le « sport ». Pourtant, le sport, ce n’est pas que du spectacle ou du business mêlés de plaisir, d’efforts et d’émotion. C’est aussi un mode de vie pour la moitié des Françaises et des Français, auquel s’ajoutent des repères et de la convivialité pour celles et ceux qui le pratiquent dans un club. Faire que demain leur nombre augmente, c’est contribuer à l’éducation, à la santé, à l’économie, à la cohésion sociale, à l’intégration ou encore au développement durable de la France. Le mouvement sportif français est fort de ses 175 000 associations, animées par 3,5 millions de bénévoles rassemblant 17 millions de personnes licenciées. Il génère 200 000 emplois. Si demain, pour un jour, un jour seulement, il venait à cesser ses activités, on réaliserait alors combien est important son apport à l’équilibre de la société française. Alors, il va falloir oser miser sur le sport pour l’avenir de notre pays. Le présent livre explique en quoi le sport est un véritable enjeu pour la France.

 
 
 
Liens :
 

Tribune : Ici et Maintenant (revue a-INS)

publié le 25 févr. 2013 à 01:44 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 17 avr. 2013 à 10:04 ]

Le numéro 25 de la revue "Liens, de l'Association des Amis de l'INSEP a-INS vient de paraître en cette fin février 2013. Henri Hélal, secrétaire général de cette association et membre éminent de l'AIA y publie une tribune intéressante sur l'évolution nécessaire politique sportive de notre pays, notamment après les Jeux Olympiques de Londres et en ce début d'olympiade :
 
"Notre système de gouvernance du sport est unique au monde. Né avec la Vème République, il a permis le redressement du sport français, sorti exsangue des J.O. de Rome en 1960. Le voilà radicalement remis en question. Non que cela soit la première fois : après les Jeux de Tokyo, on enviait le CONI, seul maître à bord du sport italien et aujourd'hui, après ceux de Londres, le système anglais est paré de toutes les qualités. L'idée de changement - et non pas d'évolution - émerge au point que des prémices de convergences se révèlent, s'expriment, se discutent, comme si un tabou était tombé."
"Quelles sont les causes de cette accélération ?
 1) Les résultats mitigés de Londres : quid de notre classement à peine flatteur, si le judo et la natation n'avaient pas fait carton plein ?
 2) La volonté affichée du mouvement sportif français de prendre en main le pilotage national de la politique sportive de haut niveau.
 3) Le contexte économique et la tension des finances publiques.
 4) Et, depuis peu, le rapport sévère de la Cour des Comptes (le premier sur le sport) qui, à bien le lire, revient à remettre en cause la place et le rôle du ministère des Sports ; pas moins !
Tout se passe comme si les informations dispersées et compartimentées étaient enfin regroupées, analysées et conceptualisées pour « donner du sens » à ce qui pourrait (ou devrait) devenir le nouveau système de gouvernance du sport français. Quand les concepts et les analyses objectives rencontrent (peu importe les raisons) des volontés politiques de toute nature et des hommes pour les porter, le changement redevient possible.
"On dit « la chose » très difficile ? Qui peut en douter ? Le chantier est prometteur mais impressionnant : une stratégie nationale du sport de haut niveau acceptée et lisible par tous, une redéfinition des attributions, des rôles et des fonctions de tous les acteurs du mouvement sportif, institutions comprises, des structures de pilotage dotées de moyens adéquats, des évaluations en
temps réel, des mises en conformité des textes administratifs et réglementaires, les conditions d'accès aux moyens de l'Ètat à redéfinir, etc. Il faudra trop de temps arguent les sceptiques : raison de plus pour démarrer. Certains trouvent « la chose » impossible : raison de plus pour s'en emparer sans retard ; le sport anglais a entrepris sa révolution copernicienne en 1997, après Atlanta, où il était exsangue lui aussi.
"Pour d'autres : « la question préalable doit être de savoir...». Mais de savoir quoi ? Le temps n'est plus à l'idéologie mais à la confrontation directe et immédiate avec la complexité de notre monde. Il nous faut innover, créer, dépasser nos blocages, oublier nos certitudes, inventer, s'adapter aux réalités de terrain en se méfiant plus qu'avant de l'idéologie et de « la docte
ignorance des experts ».
"Le sport français mérite que l'on bouscule des habitudes trop installées pour, ici et maintenant, écrire un nouveau « logiciel », pour reprendre la marche en avant et lui redonner cet indispensable grand projet qui fait défaut."

HENRI HÉLAL     
Secrétaire Général de l'a-INS
Ancien entraineur de l'équipe de France d'Aviron
 

Le LIVRE AVIRON 2012 arrive...

publié le 26 nov. 2012 à 09:36 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 26 nov. 2012 à 09:51 ]

 

Comme chaque année depuis 1991, la Fédération Française des Sociétés d'Aviron nous propose de revivre en images la saison qui se termine. Un joli cadeau à offrir, à lire et à relire...
 
C'est donc l'occasion de revoir tous nos équipages de l'Equipe de France de toutes les catégories.
 

Lucien Meersman : « Quand on mord à l'aviron, on est rameur à vie »

publié le 13 janv. 2012 à 05:02 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 29 mars 2012 à 01:13 ]

Copyright La Voix du Nord 2012
Même si cette publication n'est pas directement liée à nos activité, elle nous semble suffisamment intéressante pour en faire part parmi nos actualités.

Lucien Meersman est un passionné d'aviron. Membre de l'Aviron union nautique de Lille (AUNL) depuis 1956, il a publié un livre retraçant l'histoire de la société nautique de la capitale des Flandres.

« Je me suis inscrit dans un club d'aviron parce que mon père était barreur dans les années trente », explique Lucien Meersman. La passion pour ce sport nautique ne l'a jamais quitté. « Quand on mord à l'aviron, on est rameur à vie. »

L'article de La Voix du Nord ici : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lille/actualite/Secteur_Lille/2012/01/09/article_lucien-meersman-quand-on-mord-a-l-aviro.shtml

PAR MARION BERNARD - parution lundi 09.01.2012 - La Voix du Nord

Article joint ci-après au format PDF

Dictionnaire des médaillés français

publié le 20 juin 2011 à 07:56 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 30 juin 2011 à 12:16 ]

Nous avions abordé ici (cliquer sur le lien) en septembre 2010 la parution prochaine du "Dictionnaire des médaillés français".
 
Il aura fallu cinq longues années de travail et de recherches à Stéphane Gachet pour aller au bout de son oeuvre de 417 pages aux éditions "La Maison d'Editions". Elle est publiée dans toutes les librairies de France et sur le Net au prix public de 27,50 €.
 
 
Nombre de nos champions s'y retrouveront donc puisque l''aviron n'y est pas oublié. Stéphane nous communiquait lors de ses travaux les quelques chiffres intéressants ci-après :
  - les médaillés sont au nombre de 1067, 93 en aviron (91 pour les hommes et 2 pour les dames),
  - la moyenne d’âge est de 27 ans au jour de leur exploit olympique, 25 seulement pour les rameurs.

Depuis 1896, l’aviron français est la 4ième discipline sportive (derrière l'escrime, les cyclisme et l'athlétisme) au nombre de médailles rapportées.
 
Stéphane commente ainsi, la veille de la parution, son exploit à notre Président Bertrand Vecten :
"Voici 5 ans donc, après avoir machinalement tapé mon nom sur google, je relève la mention d'un Jean Gachet, médaillé olympique de boxe en 1920. Le passionné de généalogie que je suis s'est, évidemment, demandé qui était ce sportif. Les recherches menées à son sujet ont été difficiles et m'ont appris qu'il n'existait pas d'ouvrage présentant la biographie de l'intégralité de ces 1067 athlètes qui ont obtenu une médaille pour la France de 1896 à nos jours. Voilà immédiatement l'idée de combler ce vide qui m'envahit... et qui ne m'a jamais quitté."

"Exploitant des archives très variées, j'ai ainsi reconstitué le portrait de chacun d'entre eux et découvert une foule d'informations amusantes, surprenantes, émouvantes, ainsi que dévoilé de nombreuses statistiques inédites."

"Par les échanges que nous avons pu avoir ces dernières années, vous avez, à votre manière, apporté votre pierre à l'édifice. Je tenais très sincèrement à vous en remercier."

"Plusieurs articles de presse sont prévus dans la semaine qui vient, notamment en raison du fait que jeudi prochain 23 juin, nous serons à 44 jours de l'ouverture des Jeux de Londres."
 
"Vous pourrez les retrouver sur mon blog : http://medailles-olympiques-francais.over-blog.com/"
 

LE MENTAL DES CHAMPIONS

publié le 10 mai 2011 à 12:39 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 25 juil. 2011 à 11:18 ]

Qu’est- ce qu’un champion ? Comment le devient-on ?

Ramassant plus de trente ans de recherches et s’appuyant sue trois ans d’entretiens avec eux, Hubert Ripoll explore le psychisme de seize champions français totalisant 61 titres et 26 podiums olympiques et mondiaux.

En les amenant à exprimer des sensations, des émotions et des expériences enfouies dans les méandres de leur mémoire, mais rarement ou jamais évoquées, il révèle et décrypte les mécanismes psychologiques qui sont la marque des « numéros un » et notamment leur incroyable faculté à entrer dans un état second qui les porte au dessus de leurs adversaires ; leur résilience ; leur capacité à inventer, à bricoler des routines mentales destinées à renforcer leur mémoire, à guider leur attention, à contrôler leur concentration, à engranger de la connaissance. L’ouvrage est accessible à tous, de lecture facile sans pour autant faire de concessions aux avancées de la recherche. Et c’est sans doute le grand mérite de l’auteur d’avoir su « éclairer » les réponses des champions par les connaissances scientifiques acquises dans le domaine.

A lire par les coaches, évidemment, mais aussi par ceux et celles qui se destinent à l’encadrement sportif.

Hubert RIPOLL (édition Payot)

Guide pratique du sportif de haut niveau

publié le 17 févr. 2011 à 11:24 par AIA Rameurs-Tricolores   [ mis à jour : 17 août 2011 à 12:28 ]

La Fédération Française des Sociétés d'Aviron vient d'éditer un document à destination de ses sportifs de haut niveau pour les aider à concilier leur carrière sportive et leur devenir socioprofessionnel.

Publié sous forme de livret illustré, ce fascicule regroupe l'ensemble des dispositions se rapportant à la qualité de sportif de haut niveau, à ses obligations et aux aides dont il peut bénéficier tout au long de son parcours sportif et socioprofessionnel. C'est un outil qui se veut fonctionnel dans un souci d'accompagnement du sportif mais également des personnes qui l'entourent.

Ce document est téléchargeable sur le site de la FFSA sur ce lien : http://www.avironfrance.fr/EquipesDeFrance/GuideSHN/GuideSHN.htm

1-10 of 18