top of page
  • AIA

Jacques Morel, Denis Masseglia nommés Gloires du Sport 2022

Dernière mise à jour : 12 déc. 2022

La traditionnelle soirée des Gloires du Sport Français organisée par la Fédération des Internationaux du Sport Français (FISF) s’est déroulée le 7 décembre dernier au siège du CNOSF à Paris. Une délégation de 20 personnes du monde de l’aviron, dont quelques membres du club de l’Aviron Arcachonnais, s’y est déplacée pour applaudir nos deux récipiendaires et se retrouver lors de cette cérémonie et la soirée qui s’en suivit.


Jacques Morel Gloire du Sport Français 2022, catégorie « Sportifs ».

Jacques Morel - Gloire du Sport Français 2022

Notre comité directeur de l’AIA avait proposé cette année le dossier de Jacques Morel, 87 ans, pour cette belle reconnaissance nationale de sa longue carrière au bénéfice de l’aviron français depuis 1949, année où il débutait l’aviron à l’Aviron Arcachonnais à l’âge de 14 ans.


Jacques a été médaillé de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze pendant la guerre d’Algérie. À son retour en France, il se lançait dans une carrière de charpentier de marine tout en rejoignant son club de l’Aviron Arcachonnais.


Dès 1960, le staff de l’équipe de France d’aviron repérait ce « géant » (1m93 pour 93 kg) alors qu’il décroche son 1er titre de champion de France à la mer en canoë à Nice. Il est retenu pour participer à un stage de sélection puis il participe à diverses rencontres internationales à Francfort, Gand et Lucerne. Jacques Morel fait si bonne impression qu’il est rapidement intégré dans le quatre de pointe avec barreur pour représenter la France aux Jeux Olympiques de Rome 1960 : il y obtient la médaille d’argent ! C’est le début d’une longue série de médailles internationales en 1961, 1962, 1963, 1964, 1966 et 1967 en 2 barré, 4 barré et 8 dont 2 médailles d’argent olympique et 2 médailles aux championnats du monde (voir tableau ci-après).

A l’arrêt de sa carrière à 32 ans en 1967, il se tournait vers la formation de la jeunesse dans son club pour retransmettre toute sa science et son art de l’aviron. Il obtenait son diplôme d’éducateur sportif et réussit ainsi à intégrer l’équipe communale des moniteurs où il fût titularisé en 1978. Dès lors, Jacques Morel, s’est employé à enseigner le sport et notamment l’aviron aux jeunes gens avec beaucoup de patience et d’abnégation : il a su détecter les meilleurs talents et les porter au plus haut.


C’est ainsi que Pascal Touron (double médaillé olympique) a débuté sa carrière de rameur sous les conseils prolixes de Jacques Morel qui a su lui inculquer les vertus qui caractérisent les grands champions. C’est d’ailleurs Pascal qui fit la présentation de Jacques lors de cette soirée.


Jacques a terminé sa carrière d’entraîneur en 1996, après avoir obtenu la reconnaissance toutes les autorités administratives qu’elles soient nationales, régionales ou locales. Il n’a pas pour autant quitté l’Aviron Arcachonnais puisqu’il en est le vice-président


L’élévation de Jacques Morel au grade d’Officier dans l’ordre National du Mérite en 2014 n’est que la juste récompense pour son travail exceptionnel.


La médaille marquant sa nomination au Mur des Gloires du Sport Français lui a été remise à par Georges Mauduit, président de la FISF.


Pour mieux connaître Jacques Morel à partir de la présentation assurée par Pascal Touron de lors de la soirée, et ainsi mieux connaître Jacques, cliquer ici sur le lien…


Le palmarès international de Jacques Morel

  • 1960 : Jeux olympiques : médaille d’argent en 4 avec barreur

  • 1961 : Championnats d’Europe : 4ème

  • 1962 : Championnats du Monde : 3ème en 8+

  • 1963 : Jeux méditerranéens : 1er

  • 1964 : 1964 : Jeux Olympiques : médaillé d’argent en 2+ avec son frère Georges

  • 1966 : Championnats du monde : médaillés d’argent en 2+ avec son frère Georges

  • 1967 : Championnats d’Europe : médaillés d’argent en 2+ avec son frère Georges

Denis Masseglia, Gloire du Sport Français 2022, catégorie « Personnalités ».

Denis Masseglia - Gloire du Sport Français 2022

En parallèle de notre dossier « Sportif », le comité directeur de la FISF avait tenu à présenter le dossier de Denis Masseglia dans la catégorie « Personnalités » pour inscrire son nom au mur des Gloires du Sport Français. Comme pour Jacques Morel, cette candidature a été retenue par le comité de sélection de la FISF.


Dirigeant dans son club dès 1965, Denis a été un rameur de niveau international terminant en demi-finale des championnats d’Europe d’aviron en 1969 en 4 barré. Il naviguait pour son club remportant le titre de champion de France sous les couleurs du Cercle de l’Aviron de Marseille en 1977 en 4.


Entré au comité directeur de la Fédération Française d’Aviron en 1972, il y intégrait le Comité Directeur en 1985, pour en devenir le président en 1989 et y engager la grande révolution de l’aviron français.

Avec lui et son équipe de dirigeants et de techniciens, les résultats de l’aviron français se réveillaient aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 pour exploser dès 1993 (3 titres mondiaux pour les équipages français) avant de naviguer durant au moins 10 ans. Les base alors créées permettent encore à nos équipages nationaux de se maintenir au sommet de l’aviron mondial.


Participant au titre de représentant de l’aviron au conseil d’administration du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) dès 1991, il y deviendra vice-président en 1993, puis président en 1999, fonction qu’il occupera jusqu’en 2021.

En 1999, il rejoignait aussi la Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron (FISA) en devenant président de la Commission « Sports pour Tous ».


Denis a été un immense dirigeant à la fois pour sa discipline, l’aviron, mais aussi pour l’ensemble du sport français.


La présentation de Denis Masseglia a été assurée par le journaliste Patrick Chêne et la médaille lui a été remise par Georges Mauduit, président et Claude Gavoud responsable de la commission Gloires du Sport à la FISF.


Pour lire la présentation de Denis Masseglia faite par le journaliste Patrick Chêne de lors de la soirée, et ainsi mieux connaître Denis, cliquer ici sur le lien…


Deux membres de la communauté Aviron France en plus sur le Mur des Gloires.


Chaque année depuis 1993, la FISF nomme plusieurs sportifs, équipes, personnalités (entraineurs, dirigeants, journalistes, etc…) ayant œuvré de façon remarquable pour le sport français.

Ainsi, pour notre discipline, ce sont désormais 14 noms de rameuses, rameurs et dirigeants qui sont gravés sur le Mur des Gloires du Sport au stade de Coubertin à Paris. Jacques Morel et Denis Masseglia rejoignent les derniers nominés en 2019, Eberhard Mund et l’équipage Christophe Rolland – Michel Andrieux, mais aussi :


Quelques rameuses et rameurs internationaux ont été au-dessus des autres et font partie des "Gloires du Sport" français.


Par ses "Gloires du Sport" créées en 1993 sur l’initiative de Monique BERLIOUX, la fédération des Internationaux du Sport Français (FISF) participe à ce devoir de mémoire. C’est sa principale raison d’être…


Dans la catégorie "Personnalités" :

  • Alice MILLAT, gloire du sport 1998

  • Eberhard MUND, gloire du sport 2019

  • Denis Masseglia, gloire du sport depuis 2022

Dans la catégorie "Sportifs"

  • Bernard MALIVOIRE, gloire du sport 1998

  • Gaston DELAPLANE, gloire du sport 1996

  • Gaston MERCIER, gloire du sport 1998

  • Jean SEPHERIADES, gloire du sport 1995

  • Raymond SALLES, gloire du sport 1998

  • René DUHAMEL, gloires du sport 1996

  • Bernard MONNEREAU, gloires du sport 1996

  • Renée CAMU, gloire du sport 2005

  • Jacques Morel, gloire du sport 2022

Dans la catégorie "Équipes" :

  • Jean-Christophe ROLLAND gloire du sport 2019

  • Michel ANDRIEUX gloire du sport 2019

Pour mieux connaître les Gloires du Sport, cliquer ici sur ce lien...


Toutes nos photos de la soirée sont dans notre album sur notre site (cliquer ici sur le lien)...

Jacques Morel entouré de ses proches et de dirigeants de l'Aviron Arcachonnais

123 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page